Block-Note N°1 | 1–11 Mars 2019

Block Note — Première édition

Pour rappel, le projet Block-note est né d’une idée simple: permettre à tous de s’informer rapidement avec un condensé des news “Blockchain & Cryptos” incontournables de la semaine. Comme nous l’avions détaillé dans le préambule de ce projet: ici

La seconde édition sera le 25 mars (bimensuel)

Vous pouvez vous inscrire sur la Newsletter si vous désirez être informé dès qu’une nouvelle édition Block-Note est disponible: ici

Image for post
Image for post

Dans cette première édition qui couvre la période du 1–11 Mars 2019, 9 articles ont été sélectionnés.

1. Facebook lancerait sa cryptomonnaie. Quelle est la réelle ambition du groupe ?

[Démocratisation de l’environnement]

Bien qu’une cryptomonnaie made in Facebook présente l’avantage de populariser la technologie, de nombreuses zones d’ombres recouvrent ce projet. Facebook peut-il devenir la première banque centrale privée? Les deux associés de Blockchain Partner, Clément Jeanneau et Alexandre Stachtchenko, appellent les autorités monétaires à se saisir du sujet pour ne pas être balayées par cette révolution numérique. Vous pouvez compléter cette lecture par une tribune de l’avocat William O’Rorke qui se questionne sur les enjeux réglementaires de lancer un token de paiement accessible à plus de 2,7 milliards d’utilisateurs.

2. Hard fork du Monero : vers de l’ASICS Résistance ?

[Evolution technique]

Lors du block 1787800, la blockchain principale Monero a réalisé un hard fork afin de mettre un place une résistance face aux ASICS, des machines spécialisées dans le minage de cryptomonnaies. Cette résistance doit théoriquement libérer presque 85% de la puissance actuellement disponible sur le réseau Monero, redynamisant ainsi la rentabilité des mineurs par cartes graphiques (GPU) et décentralisant un peu plus son réseau.

Un point sera établi lors du prochain “Block Note” entre la théorie et les réels effets de ce changement sur le minage.

3. Binance Coin atteint son plus haut historique face à Bitcoin

[Trend — Actualité]

S’il y a bien une crypto à retenir en ce début d’année, c’est le Binance Coin (BNB). Il affiche une très nette progression depuis fin décembre 2018 (+150%) et se place actuellement entre la huitième et neuvième place du marché. Coindesk a en outre remarqué qu’il avait battu son record historique face à Bitcoin. Cela s’explique notamment par le lancement en test de BinanceDEX, un tout nouvel exchange de la société d’origine chinoise (aujourd’hui installée à Malte) sur lequel le BNB sert de carburant mais aussi via un système de rachat de tokens par Binance.

Annexe : AMA (Ask Me Anything) de son fondateur Changpeng Zhao: il fait le tour des différentes questions.

4. La justice américaine arrête l’un des responsables de OneCoin, l’une des pires fraudes de l’histoire des cryptos

[Trend — Actualité]

La justice américaine a arrêté mercredi 6 mars Konstantin Ignatov, l’un des responsables de OneCoin, une arnaque pyramidale Ponzi se présentant comme une cryptomonnaie. Celle-ci est évaluée à au moins 3,5 milliards d’euros par le Département de la justice américain sur la période 2014–2016. Malheureusement l’organisation de OneCoin est tentaculaire et le véritable chef, sa soeur Ruja Ignatova, court toujours.

5. Gram (la cryptomonnaie de Télégram), l’anti-Facebook Coin

[Trend — Actualité]

L’année 2019 restera comme celle lors de laquelle les géants de la tech se sont emparés des cryptomonnaies. Après Facebook, Telegram ne devrait plus trop tarder à sortir le Gram, sa crypto que pourront s’échanger ses 300 millions d’utilisateurs. Projet aux antipodes de celui de Facebook en raison de la personnalité de son créateur, l’activiste russe Pavel Durov présente l’avantage d’être quasi-insaisissable de la part des autorités ou d’un État-nation. Philippe Rodriguez, auteur via la banque d’affaires Avolta Partners d’un investissement de 15 millions d’euros dans l’ICO, raconte dans le podcast #21MILLIONS pourquoi il croit à ce projet et en dresse les principales différences par rapport au FBcoin.

6. JP Morgan Coin déjà dans le viseur de Ripple ?

[Trend — Actualité]

L’annonce d’un coin comme celui de JP Morgan (l’une des plus grandes banques d’affaires américaines) pourrait fortement démocratiser l’environnement et confirmer l’intérêt naissant de l’économie traditionnelle pour les cryptos.

Le fondateur de Ripple, la start-up américaine qui développe le XRP, partage ce sentiment mais doute fortement de la capacité de cette cryptomonnaie à devenir un “phare de l’industrie bancaire”. Le début d’une longue saga entre le JPM Coin et Ripple ?

7. QuadrigaCX : mais où sont passés les fonds ?

[Trend — Actualité]

Alors que les utilisateurs de la plateforme d’échange canadienne QuadrigaCX attendaient du cabinet d’audit EY qu’il retrouve leurs cryptomonnaies inaccessibles depuis la mort du CEO Gerald Cotton, en décembre, celui-ci vient de doucher leurs espoirs. Non seulement les neuf “cold storages” sur lesquels la société assurait que les bitcoins étaient stockés sont vides, mais ils le sont depuis avril 2018. Soit environ huit mois avant la mort de Gerald Cotton. La journaliste indépendante Amy Castor a réalisé une excellente timeline dans laquelle elle liste les nombreux mystères de l’affaire ainsi que les personnages douteux qui gravitent autour.

8. LGO veut séduire les “zinzins” avec son exchange transparent et sécurisé

[Démocratisation de l’environnement]

Parmi les principaux freins à l’arrivée des investisseurs institutionnels (“zinzins”) dans les cryptos, on pointe souvent le risque de contrepartie (faillite, piratage, etc.) des plateformes d’échange et l’opacité de leur business (manipulation des cours, etc.). Le franco-américain LGO Market (Legolas), dont le trading démarre lundi 11 mars, assure apporter la sérénité optimale grâce notamment au stockage des crypto-actifs par les investisseurs eux-mêmes et à l’audit régulier de leurs comptes via le cabinet Pwc.

Annexe :Le Journal du Net présente ce modèle innovant dans les moindres détails, tandis que son patron Hugo Renaudin livre une interview exhaustive dans Capital. Une version de LGO pour les particuliers devrait être lancée prochainement.

9. Le Bitcoin, une alternative essentielle en Amérique latine

[Trend — Actualité]

Depuis plusieurs semaines, l’Amérique latine est un véritable théâtre pour l’écosystème des cryptomonnaies dans lequel le bitcoin tient le rôle principal. Alors que la crise économique se propage sur une partie du continent à l’image du Venezuela très fortement touché, certains Sud-Américains trouvent refuge dans le bitcoin.

Merci d’avoir lu l’intégralité de notre première édition Block Note. Même si cela ne suffisait pas à obtenir une place dans notre sélection, nous voulions malgré tout mettre en avant deux mentions honorables:

-Le CEO de Twitter, Jack Dorsey révèle qu’il achète 10.000 dollars (8900 euros) de bitcoin par semaine.

-En plein milieu de la tendance #DeleteCoinbase, Coinbase semble violer sa propre politique de confidentialité en revendant les données privées de ses clients.

Image for post
Image for post
Owen Simonin

“Cette première version du Block-Note a été écrite en collaboration avec Grégory Raymond, merci à lui pour son temps. Nous comptons sur tous les lecteurs et la communauté pour nous faire un retour, positifs ou non quant à notre sélection d’articles “incontournables”.

L’objectif étant d’améliorer le format de ce projet afin d’en obtenir une version définitive d’ici la 5ème édition.

en vous remerciant,

Hasheur

Image for post
Image for post
Gregory Raymond

Grégory Raymond est journaliste pour le magazine économique Capital.

Il suit au quotidien l’actualité des crypto-actifs et de la blockchain. Et réalise le podcast #21MILLIONS, une émission audio crypto-pédago dans laquelle il reçoit des personnalités de l’écosystème pour expliquer simplement ces sujets compliqués.

Twitter : https://twitter.com/gregory_raymond

Lien du podcast #21MILLIONS: https://soundcloud.com/21millions

Written by

Blockchain Influencer & CEO at Just-Mining

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store